• Plage de Deauville
  • Plage de Trouville
  • Plage de Cabourg
  • Coucher de soleil sur Cabourg

Sur les plages de Normandie

Classé dans : Sur mes pas | 0

La Normandie. C’est surtout au travers des manuels scolaires que j’ai pu entrevoir cette région chargée d’histoire. Ici n’est pas le but de raconter à nouveau les pages sombres de notre France, ni de retrouver quelconque trace du passé. Non, c’est en touriste de début septembre que je m’en vais découvrir la Normandie.

Je traverse cette belle région en train. Mes yeux sont émerveillés par le paysage verdoyant, le soleil l’embellit encore. Et amusés aussi de voir les grosses vaches normandes mâcher inlassablement tout en regardant le train filer. Parfois je me demande ce qu’elles peuvent bien penser. « Où vont-ils ? », « Pourquoi sont-ils si pressés ? », « C’est quoi au juste ? », « Mon herbe est fraîche. ». Une vie de vache ça fait pas rêver.

Quelques dizaines de minutes plus tard et me voici sur les plages de Normandie. Ce qui m’a frappé en tout premier c’est l’architecture des bâtiments. Le seul lieu où j’ai pu voir ce type de construction c’était au parc Astérix. Oui moi aussi je trouve que j’ai de bonnes références. Ceci dit cela n’enlève rien au charme de ces maisons. J’ai d’abord visité Deauville, Trouville puis Cabourg. Vous me direz les destinations favorites des parisiens. En effet, et des riches aussi. On peut voir quelques hommes riches à bord de leur décapotable. Sûrement pour profiter de l’air marin. Car oui il fait bon et il fait beau ; et c’est dans ces conditions que je vais fouler le sable normand, faire une petite promenade apaisante loin du tumulte de la capitale. De la plage j’observe les activités humaines : le sport, comme le tennis ou le surf, et même le minigolf, la pêche à la ligne, la balade en bateau, la sieste sur serviette, le léchouillage de glace, la restauration d’estomac ou encore la dégustation de bière et de cidres, une spécialité du coin. Quelques-uns, les plus insensés, ont trempé les fesses dans la Manche. Chose que je n’oserai pas faire. L’eau est fraîche, trop fraîche, beaucoup plus fraîche que l’eau de Méditerranée ou d’Atlantique. Ah j’ai mes habitudes.

Le soleil se couche peu à peu, cette belle journée se termine sous un ciel orangé. A bientôt

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.