• Don de fleurs
  • Pèlerinage de la vierge
  • Sanctuaire de la romeria
  • Vierge
  • Vue de Pruna

La Romeria en Andalousie

Classé dans : Sur mes pas | 0

De retour en Andalousie, là où on l’avait laissé. C’est à dire à la veille de la romería, la fête très attendue par tous les habitants de la ville. Mais au faite, qu’est-ce que cette fête ? En quelques mots, la romería est une fête catholique pendant laquelle les femmes, les hommes et les enfants vont accompagner une vierge vers un sanctuaire. Le mot espagnol « romería » vient de romero, les pélerins qui vont à Rome. Mais au fil des siècles le mot a pris une définition plus large, gardant tout de même l’idée de pélerinage. Ici, à Pruna, c’est trois jours de fête et d’animations. La vierge est sortit de l’église la veille du dernier jour, avant le grand voyage. Les habitants de la ville viennent la saluer. Dont certains passent à cheval pour lui offrir des fleurs, sous les cris de joie de leurs proches.

Nous voici le jour tant attendu. Et ça commence au petit matin, tous vont au sommet d’une petite montagne aux côtés de la Vierge tirée par des bœufs. Que ce soit en voiture, en roulotte, à pied ou à cheval, j’ai l’impression que c’est toute la ville qui se déplace. Quatre heures plus tard nous voilà en haut. La vierge est placée au sein du sanctuaire où elle se reposera toute la journée. Pendant ce temps, les romeros festoient sur les flancs de la montagne. On entendra la musique, les chants et les rires pendant des heures. C’est autant de temps que le flamenco s’exprimera à travers les jeunes (et moins jeunes) corps gracieux vêtus de leur plus bel apparât. L’alcool coule à flot, surtout la Cruzcampo. Souvenez-vous le point bière de la semaine dernière. Il fait beau, c’est le pied. Arrive le début de soirée, le moment de ramener la vierge à l’église mais pas question d’arrêter la fête. Les habitants accompagnent à nouveau la vierge en chantant et dansant autour d’elle. Une fois au village, ce sont des milliers de pétales de roses qui sont envoyées sur la femme du jour. Véritable signe d’amour. Cette merveilleuse journée était la dernière dans ce beau pays d’Espagne. Le lendemain c’est le retour au bercail.

À bientôt

Laissez un commentaire