Au bord de l’eau, près du port de Puno, se trouve un tout petit musée fort intéressant, le musée Royhedi. Juste à côté du quai où vous prendrez un bateau pour les îles (Uros ou Taquile), face aux pédalos à touristes et non loin du port de pêche. Là se tient un grand bonhomme avec un large sourire qui sera ravi de partager ses connaissances sur le lac Titicaca, et plus exactement sur la faune qui y vit. Oiseaux, poissons, amphibiens et hybrides.

Pato andino
Le lac est une source quasi-inépuisable dans laquelle la vie a pris diverses formes. Parmi les animaux les plus communs il y a la truite, cuisinée dans tous les restaurants (ou presque) de la ville. D’après le guide, elle a tendance à se raréfier. On ne trouverai que des truites d’élevages, les sauvages, elles, sont beaucoup plus difficile à dénicher. Il y a aussi plusieurs espèces de plongeurs comme ce canard andin au-dessus, un oxyura ferruginea de son nom scientifique. Comme son nom l’indique (évidemment), il plonge dans l’eau pour pêcher directement le poisson. Cet oiseau empaillé est extrêmement réaliste, et dans une position significative.

Comme vous pouvez vous en douter, ce gentil petit canard pêche des poissons mais certainement pas comme celui que vous avez vu plus haut. Ce dernier vit dans les profondeurs du lac et est bien trop imposant pour le petit bec du canard. De toute façon il est tellement affreux que le pauvre oiseau n’en voudrait même pas. Il est évident qu’il s’agit d’un carnivore mais veuillez m’excuser, je n’ai pas retenu son prénom et je ne l’ai pas trouvé même dans les profondeurs d’internet. Si une personne a une idée, qu’elle me le dise ! Quoi qu’il en soit cet animal est impressionnant et je n’aimerai pas le croiser vivant.

.
Liza Voladora

Voici un autre être assez étrange aussi, un poisson ailé. Exocuetus volitans, c’est son gros mot scientifique, ou plus communément appelé Liza Voladora. De taille moyenne, entre 20 et 30 centimètres, ce poisson peut parcourir quelques dizaines de mètres grâce à ses ailes. Faites un voeux quand vous en voyez un scintiller au-dessus de l’eau, c’est plutôt rare de voir. d’aussi beaux poissons. La nature fait parfois des choses étonnantes, n’est-ce pas ?

 

N’hésitez vraiment pas à faire un tour de ce petit musée. Pour quelques soles, vous passerez un moment agréable et enrichissant. Je n’en ai montré que trois animaux exhaustifs, mais il y en a tout de même plusieurs. Très bien conservés et dans des poses dynamiques. Alors n’oubliez pas le musée Royhedi.

Puno

 

Découvrez les guides

Tous les guides gratuits pour voyager au Pérou.

Voir tous les guides
Guide Partir au Pérou

  • Pays : Pérou
  • Ville : Puno
  • Année : 2015

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.