1 – Le centre de Ica

Pour atteindre Ica, il faut faire une traversée de quatre heures au sud de Lima. Une traversée en bus sous un soleil intense, derrière les vitres, la chaleur monte minute après minute. Néanmoins le paysage reste sublime, une rangée de montagnes à ma gauche et l’immense océan à ma droite. Le voyage est rythmé par le passage de diverses petites villes pour enfin arriver à la ville d’Ica, capitale de la province d’Ica. Une ville de 300 000 habitants mais dont on fait assez vite le tour finalement. Tout est concentré autour d’un petit parc entouré de restaurants qui font envie, le centre est occupé par une belle fontaine. On y mange très bien et on peut voir plusieurs églises à quelques pas. Cependant elles sont pour la plupart détruites ou en très mauvais état suite à des tremblements de terre.
Un peu plus excentré, il est possible de visiter le musée régional de Ica, il offre une fenêtre sur les cultures ayant vécues dans la région. Paracas la plus ancienne, mais aussi Nasca, Wari, Ica, pour terminer avec la très courte conquête des Incas. Malheureusement il est impossible d’y faire des photos.

 

 

2 – Les bodegas

La région d’Ica est connue pour la culture du raisin. Et qui dit culture du raisin dit fabrication du vin et, surtout, de la spécialité de la région : le Pisco. C’est dans les bodegas qu’on peut goûter ces bons breuvages. Pour les visiter il est préférable de prendre le taxi. Vingts minutes plus tard vous serez assis au comptoir à déguster les alcools produits de façon artisanale. Mais on y fait pas que boire, un guide enseigne le procédé de fabrication ainsi que les ingrédients nécessaires pour créer le Pisco. Attention tout de même lors de la dégustation, le Pisco est très fort et pas franchement bon en bouche. Pour ma part j’ai préféré les vins et une découverte inattendue qu’est la crème de Pisco, un mélange de Pisco et de divers fruits. Il y en a goût pomme, fraise ou mélange de plusieurs fruits, c’est très bon et ce serait dommage de passer à côté. Bonne dégustation !

 

 

3 – Huacachina

Huacachina est un des rares oasis encore existants proche d’Ica. Après une dizaine de minutes en taxi, il est plaisant de découvrir cette petite ville, certes très touristique, mais d’une beauté incroyable. C’est un havre de paix où il fait bon de se poser en terrasse ou sur le sable entourant le petit lac central. La ville est encerclée par de hautes dunes de sable. On peut y grimper, ce que j’ai fait. D’en haut, la vue est magnifique. Ou alors, il est possible de faire une balade dans le désert proche dans un buggy. Certains même font du surf sur le sable, c’est assez drôle.

 

 

4 – Mini zoo d’Ica

Ica propose un petit zoo dans le « parque ferial » à quelques minutes du centre. Pour seulement 1 sol, le zoo nous dévoile ses animaux provenant de la région comme les tortues, les condors… et d’autres venus d’Amazonie. Tels les perroquets, les toucans, singes… Il y a aussi une partie dédiée à la flore locale mais elle manque affreusement d’informations. De manière générale le parc n’apporte que peu d’informations et les animaux manquent cruellement d’espace. J’aurai préféré payer plus cher pour un meilleur confort de ses habitants, et pour un meilleur entretien aussi…  Un zoo qui promet quelques surprises mais qui mériterait d’être amélioré.

 

 

5 – Les îles Ballestas

J’ai déjà présenté les îles Ballestas, très connues pour leurs beautés et la faune qu’elle renferme. Elles se situent à moins d’une heure d’Ica, c’est sans doute l’occasion rêvée pour les visiter. La journée entière est à prévoir pour profiter des îles. D’Ica un minibus vous amènera à Paracas, une petite ville très touristique mais qui a su garder son côté village de pêcheurs. La ville reste typique malgré les nouveaux hôtels aux alentours. Vous pourrez acheter de nombreux souvenirs dans des stands remplis d’objets qui suscitent la curiosité. J’oubliais, l’appareil photo est quasi-obligatoire, ce serait dommage de ne pas garder ces paysages et cette faune en souvenir.

Aller plus loin

Las islas Ballestas

 

Guide Partir au PérouPartir au Pérou

Pour ceux qui souhaitent partir au Pérou et découvrir ses lointaines contrées, ce guide propose l’essentiel à connaître avant de partir à l’aventure : 3 grandes régions, les langues, la monnaie, se préparer.

Plus d’informations

  • Appareil photo : Nikon D5100
  • Période : Hiver
  • Année : 2015

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.