Arche - Casa del MoralLa Casa del Moral fut construite au XVIIIe siècle par Don Manuel Santos. Elle abritera tous ses descendants qui furent maires à leur tour. Vous trouverez la maison au centre de la ville, proche de la cathédrale. Bien reconnaissable de l’extérieur par sa façade richement ornementée. Fruit d’un métissage culturel frappant, même si on ne le remarque pas de prime abord. L’écusson placé en son centre est typiquement espagnol, il représente naturellement la ville et les familles qui la firent. Les pièces qui l’accompagnent, animaux mystiques et armes, correspondent à la pictographie Nazca et Paracas. Elles représentent force et valeur. L’architecte Emilio Harth-Terré dira en 1974 que c’est « la plus belle (arche) de l’architecture métissée arequipaine ». Pour en revenir à l’écusson, le poulet et les clés représentent le nom Santos de San Pedro, le lion Ortiz de Ocampo et le château le nom de Antequera. Ensemble, ces éléments représentent la protection de la cité et l’appartenance à sa milice.

Tremblements de terre

Tremblement de terre ArequipaLa Casa del Moral telle que vous la voyez n’est pas exactement celle qui fut construite au XVIIIe siècle. Elle a vu de nombreuses modifications et réparations suite aux tremblements de terre qu’elle a subis. Le premier en 1784 et le second en 1868. C’est bien des années plus tard (en 1940) que la grande reconstruction a été effectuée, par les mariés Arthur et Barbara Williams.

Don Manuel Santos

Après avoir servi pour Arequipa en tant que maire de la ville, Don Manuel Santos s’est converti dans le commerce. C’est à Cusco qu’il attaquera le marché du vin et de l’eau de vie. Un marché fructueux qui lui permettra de s’enrichir considérablement. À partir de 1751, il voyagera plusieurs années en Espagne où il aura des échanges tout aussi juteux. Il reviendra ensuite à Cusco où il finira ses jours en 1772. Don Manuel Santos est enterré à l’église de San Francisco.

Actuellement

Après les reconstructions suite aux tremblements de terre, la Casa del Moral est aujourd’hui un édifice carré contenant une cour intérieure. Un bâtiment n’ayant aucun étage, de ce fait très aéré. Il est à la fois simpliste avec ses murs blancs, et à la fois débordant de délicatesse et de complexité. Pour preuve tous ces tableaux cusquéniens et autres pièces finement taillés tels que ces meubles anciens. La maison appartenait, et appartient toujours (il me semble), au couvent de la Merced. C’est sûrement pour cela que le style architectural est proche du couvent, ces murs peints d’un bel aplat bleu vous le rappelleront.

Exterieur de la Casa del MoralN’hésitez pas à vous baladez dans la ville et à être curieux, vous y découvrirez expositions et monastères qui vous surprendront.
Bonne route !

  • Pays : Pérou
  • Ville : Arequipa
  • Année : 2015

Laissez un commentaire