Liebster Award : la balle est dans mon camp !

Classé dans : Sur mes pas | 2

cid-liedbster-award

Liebster Award, késako ?

Littéralement Liebster Award veut dire « prix le plus cher », en fait c’est pas vraiment un prix. C’est un concept venu d’Allemagne (d’où le Liebster), qui consiste à nominer d’autres personnes ayant les mêmes passions ou presque. Dans mon cas la photo, le voyage, la découverte de façon générale. C’est une chaîne où un nominé nomme un autre nominé pour écrire un article qui comprendra :
– 11 anecdotes/choses sur soi
– 11 réponses aux questions adressées par celui qui nomme
– 11 question à poser
– 11 nominés

Merci à Sab de Rencontres et voyagite pour sa nomination, un blog sympa dans lequel on peut découvrir divers coins du monde. Le principe me plait puisqu’on peut connaître d’autres petits blogs de passionnés, et puis je sens que je vais bien m’amuser !

Les 11 anecdotes

  1. Au Pérou, à Puno, après avoir escaladé un nombre incalculable d’escaliers pour mieux voir une statue en forme de condor, un homme m’a dit : « Ne vas pas plus loin. Si tu y vas avec toutes tes affaires et ton appareil photo, tu reviendras en slip ». Merci monsieur.
  2. En Serbie, la bière nationale s’appelle Jelen et son emblème est un cerf. Vous pouvez en commander sans savoir parler serbe. Pour cela il suffit de vous rendre au comptoir en mettant vos mains au-dessus de votre tête pour faire les cornes du cerf et on vous servira un bon breuvage frais et assez doux. Idéal lors de grandes chaleurs. Si si ça marche !
  3. Quelque part dans les Pyrénées, en pleine journée avec pas mal de personnes. Je me suis baigné nu dans une source très fraiche, ça réveille !
  4. En Bolivie, dans un bateau qui m’amena de Copacabana à l’île du Soleil. J’ai fait la connaissance d’un bolivien qui m’a dit que je ressemblais et que j’avais le style d’un colombien. Quand il a appris que j’étais français, il ma chanté « Tomber la-aa, tomber la chemise. Tomber la-aa, tomber la chemi-ise ! ». J’ai beaucoup rit.
  5. À Lisbonne au Portugal, fêter le nouvel an sur la place principale au bord de l’eau. C’est vraiment grandiose, toutes ces personnes qui font le décompte en même temps pour ensuite entendre « Bonne Année » dans pleins de langues différentes suivi du bruit du bouchon de champagne qui saute. L’alcool a coulé à flot ce soir là. Attention : buvez avec modération !
  6. À Paris, se faire bousculer non loin de la tour Eiffel par une horde de touristes asiatiques. Aller et retour, il ne faut pas rater le bus qui ne s’arrête que cinq minutes. Le fast-tourism, qui a inventé ça ?
  7. Au Pérou, après plusieurs heures de voyage pour Nazca j’étais décidé à bien bouffer pour quatre. J’ai commandé du « cau-cau » pour tester. La serveuse m’a dit que c’était de la viande. Le poulpe est-il considéré comme de la viande ? Je déteste ça, j’ai rien mangé.
  8. En Bosnie, dans la très belle ville de Mostar. Les traces de la guerre m’ont beaucoup marquées, mais son commerce m’a dégoûté. Comme disait Coluche, il suffirait que personne n’achète pour que rien ne se vende.
  9. À Bruxelles, voir un squelette dans une vitrine d’une pharmacie. C’était pour Halloween…
  10. En Espagne, tard dans les rues de Barcelone. Après être sorti d’un bar, plusieurs femmes m’aguichent. Elles se sont disputées les clients. Je ne savaient pas que des femmes pouvaient avoir des voix aussi roques…
  11. Au Portugal, après deux grands verres de caïpirinha. Je n’ai rien à raconter…

Réponses aux questions de Sab

1 – Pourquoi tu voyages ?

« Rester c’est exister. Mais voyager c’est vivre. »

Georges Brassens

Si je voyage c’est pour découvrir d’autres horizons. Que mes yeux s’émerveillent de nouveaux paysages. Mais pas seulement. Si le voyage permet de respirer loin des tracas quotidiens, il permet surtout de nouvelles rencontres. De découvrir des personnes de différentes cultures avec une vision autre. Il me semble que c’est là l’essentiel du voyage, partager avec autrui. Enseigner et apprendre.

2 – Que t’apporte ton blog ?

Si on écarte le fait que ce blog a contribué à ce que je trouve un travail en tant que webmaster, je dirai qu’il m’apporte deux choses.

La première s’inscrit dans la logique de partage. Dans mon blog j’y mets ce que j’ai découvert, mes expériences, ce que j’ai trouvé sympa ou non, bref ma propre vision. On peut dire que l’objectif est atteint lorsqu’on m’a dit « Grâce à ton blog j’ai pu voyager », merci copain ! La seconde chose que m’apporte ce blog, c’est qu’il me permet de garder une trace de mes quelques voyages. Tous ces écrits sont pour moi mon carnet de voyage.

3 – Comment choisis-tu tes destinations ?

Pour l’instant ça a surtout été selon les opportunités. Chaque histoire serait longue à raconter et pas forcément intéressantes mais, en quelques mots, grâce à des copains, des connaissances et des copines j’ai pu voir différents pays.

Sauf pour le Pérou. Qui pour moi a toujours été une destination souhaitée. Non seulement parce-que c’est un beau pays, mais surtout parce-que j’ai de la famille de l’autre côté du globe. C’est pourquoi je voulais rencontrer ma famille et voir ce pays qui fait parti de moi.

Vallée de Colca

4 – Comment voyages-tu ?

De manière générale, j’ai tendance à tout faire à l’arrach’ (tout comme ce blog). Cependant, voyager nécessite un minimum d’organisation, autant dire que ça n’a pas été facile pour moi.

Tout ça pour dire que pour la Bosnie et la Serbie j’ai gentiment suivi des locaux. Par contre, pour les autres pays, j’ai tracé les grandes lignes chez moi et j’improvise pas mal une fois sur place. Disons que je me laisse un peu de liberté.

5 – Quelles concessions fais-tu pour voyager ?

J’essaie de voyager léger. Je ne veux pas m’encombrer car c’est fatiguant et puis, à avoir trop de choses dans les bagages on n’a pas assez de place pour en emporter de nouvelles. En ce qui concerne le logement aussi. Je préfère dormir (oui dormir car le reste du temps je vadrouille) dans un habitat modeste plutôt que dans un bel hôtel. Trop de confort tue le voyage.

6 – Quels souvenirs ramènes-tu ?

Des tas ! Des centaines de photos, des milliers de mots écrits, pleins d’objets atypiques pour la famille et les copains. On peut garder pleins de traces des pays visités et faire plaisir à un maximum de personnes, les meilleurs souvenirs restent gravés dans la tête. C’est ceux-là qu’on se ressasse sans cesse lorsque l’on s’évade. Ou tout simplement lorsqu’on se remémore des beaux jours vécus.

7 – Une expérience ratée lors d’un voyage

Ratée ou plutôt franchement décevante. J’étais à Puno au bord du lac Titicaca. En quatre jours j’ai fait le plateau de Sillustani, l’île de Taquile et les îles Uros. Autrement dit, j’ai vécu des expériences inoubliables. Surtout à Sillustani où la paix du monde des morts semble régner sur le plateau. Je dois dire que j’ai beaucoup aimé apprendre sur les croyances de l’ancien Pérou.

Après ça, je devais voir le temple de Chucuito et je m’attendais à quelque chose de grand. J’ai du attendre deux jours car il y eut divers problèmes avec les agences de tourisme. Finalement, c’est un guide qui m’a accompagné moi et un couple venant d’Equateur. Fort sympathique, franchement. Le guide a été sympa aussi, il nous a fait le tour au prix d’une agence alors qu’avec un guide individuel c’est presque le double. Alors pourquoi j’ai été déçu ? Tout ce temps pour visiter un petit temple dans un village pas joli. Le cadre était bof, le temple était entouré d’un grillage. L’architecture n’était pas impressionnante. Hormis le fait qu’il y avait des sculptures en forme de pénis et que des touristes se prenaient en photo les jambes écartés au-dessus, j’en garde pas vraiment un bon souvenir. Je me suis dit « Tout ça pour ça ». Je suis quand même parti avec le sourire.

Statues en forme de pénis à Chucuito

8 – Plus beau souvenir de voyage

Parmi tous mes souvenirs, il y en a un qui m’a marqué et fait réfléchir. C’était lors d’une randonnée pour Machu Picchu. Il faut savoir que les guides qui nous amènent parlent tous une langue locale. Le quechua pour la plupart, la langue des incas.

Nous marchions et nous traversions un pont dans la jungle inca. Au bout se tenait une vieille femme. Elle vendait des bouteilles d’eau aux touristes. Cette femme nous a accueilli avec un grand sourire. Ne sachant parler ni espagnol ni anglais, elle s’est adressée au guide en quechua. Une longue discussion a suivie. Je comprenais absolument rien mais je voyais surtout comment une culture pérennisait. Comment les anciennes générations transmettent aux plus jeunes générations. Ou comment une culture reste vivante. Les guides restent ancrés dans leur culture, sont habitants du Pérou (ils parlent espagnol) et sont ouverts au monde (grâce à la langue anglaise). Et cerise sur le gâteau, presque tous m’ont touché trois mots en français. Dingue !

9 – Quel côté en toi le voyage a-t-il fait changer ?

Je ne saurai dire exactement pourquoi, mais le voyage m’a permis de mieux me connaître. De savoir ce que je suis capable de faire. Je souhaite à quiconque de partir seul.e, je pense que c’est très formateur. Mieux se connaître c’est aussi avoir plus confiance en soi.

10 – Quel est le pays où tu rêves aller ?

Il y en a pleins ! Maintenant que j’ai vu une partie du Pérou et de la Bolivie, j’aimerai découvrir toute l’Amérique latine. Le Mexique aussi. Ce pays m’attire par sa richesse culturelle, notamment avec les Aztèques et les Mayas.

L’Inde m’attire beaucoup aussi, pour toutes ses incroyables beautés et ses fêtes colorées. Sa gastronomie m’intrigue aussi. Le Japon, la Chine et autres pays d’Asie de l’est, je pense que toutes ces cultures ancestrales ont beaucoup à donner. Sinon il y a aussi l’Egypte et ses pyramides, l’Afrique et ses savanes, l’Italie la belle… beaucoup de pays.

11 – Quel lieu t’a le plus émerveillé ?

Le Machu Picchu. Rien que son nom provoque fascination tant ce lieu est aussi magique que connu. Machu Picchu qui veut dire la « Vieile montagne » ne porte pas forcément bien son nom. Si elle est certainement vieille, comme toute la cordillère andine, la cité inca n’a pas une date de naissance sûre. Elle daterait du XVe siècle. Ce qui fascine c’est toutes ces constructions colossales à des hauteurs vertigineuses. Ecouter les guides parler de leur propre culture m’a beaucoup plu aussi. Notamment lorsqu’ils précisent les croyances incas.

Vue du Machu Picchu
Vue du Machu Picchu

Si la cité m’a émerveillée, ce qui m’a le plus fait palpiter le coeur a été l’ascension de la montagne Machu Picchu. Au sens propre comme au sens figuré. Une heure et quart de montée, je vous jure que vous profitez de la vue. Et quelle vue ! De là-haut la cité paraît toute petite, on se sent grand. Et pourtant quand on lève la tête, on est encerclé de très hautes montagnes dont on ne voit pas le sommet. Paradoxalement, je me suis senti tout petit. Un petit homme qui a gravit plusieurs centaines de mètres. C’était une drôle de sensation.

Ma liste de questions

  1. Que t’apporte le voyage ?
  2. Voyages-tu seul.e ou accompagné.e ?
  3. Quel a été le meilleur plat que tu as goûté ?
  4. Préfères-tu les voyages aventures, les voyages hôtel peinard, les voyages sportifs, les voyages culturels… ?
  5. Quels sont les essentiels que tu amènes dans ta valise ?
  6. Quelle a été ta plus belle rencontre ?
  7. Quel lieu t’a le plus ébloui ?
  8. Pourquoi as-tu crée un blog ?
  9. Quelle sera ta prochaine destination ?
  10. Y a-t-il une culture qui t’a marqué plus qu’une autre ?
  11. T’es-tu trouvé changé.e en revenant chez toi ?

Les nominés sont…

  1. Aude de la fille voyage
  2. David de l’Art en la matière
  3. Lucie de Lucie autour du globe !
  4. Sylvie et Benjamin de croc monde
  5. Bons Baisers De
  6. Pauline de Graine de voyageuse
  7. Dada de une parisienne overseas
  8. Voyagista
  9. Claire-Lucille de un km à pied
  10. Clément, Philippe et Camille de O’Tour du Monde
  11. Emilyz de Travel and Film

Encore merci à à Sab de Rencontres et voyagite pour sa nomination. J’ai vogué sur la toile et j’ai vu que beaucoup de blogueurs existent déjà, et qu’ils ont joué le jeu. Je trouve ça sympa ça permet de se connaître et de pas rester seul.e dans son coin. Allez, à vous maintenant !

2 Responses

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.