• Lac de Llanganuco
  • Montagne à Llanganuco
  • Montagne enneigée à Llanganuco

Lac de Llanganuco

Classé dans : Sur mes pas | 0

Partir tôt pour grimper haut. C’est ce qu’il s’est passé ce matin là. Dans un minibus accompagné de touristes comme moi et d’un guide commentant le trajet. Nous apprenant un tas de choses sur les villes et villages alentours mais aussi sur les paysages et les Hommes qui y vivent. Saviez-vous que la montagne du logo de Paramount vient d’une montagne des Andes péruviennes ? Saviez-vous qu’il y a plus de quatre mille variétés de pommes de terre en Amérique du sud ? Et que les hommes de la Sierra ont toujours des feuilles de coca en réserve ? Elle donne force et énergie à ceux qui la mâche. Tout ça est passionnant n’est-ce pas ?

Pendant ce temps le minibus monte et monte encore, tant bien que mal sur les pistes sinueuses du flanc de montagne. Les cimes se rapprochent tandis qu’on ne voit même plus la route en contre-bas. Nous nous approchons des nuages qui nous accueillent par une pluie fine et chaude.
Le minibus s’arrête, mon ventre gargouille, il est l’heure de manger. La pluie se fait de plus en plus forte alors tout le monde se réfugie à l’intérieur du restaurant d’en face. Le temps de déguster un bon repas et les nuages cèdent la place à un grand soleil. La chance nous sourit !

C’est en traversant un col en « V » entre deux montagnes de plus de 4 500 mètres qu’on accède au lac de Llanganuco. Ça en est presque étonnant de voir autant d’eau à si haute altitude. Une vaste étendue d’eau qui reflète le bleu d’un ciel plutôt dégagé. Et le soleil, dans un jeu d’ombres et lumières, nous montre en détail les moindres recoins des montagnes avoisinantes. Ces dernières sont si élevées que leurs pointes sont recouvertes de neige. La montagne qui surplombe la vallée se nomme Huascarán et atteint presque les 6 800 mètres. Après avoir fait le tour de moi-même, je n’ai qu’une seule conclusion : le spectacle est grandiose.

A bientôt

Laissez un commentaire