• Jesus corse
  • Plage corse
  • Port de Propriano
  • Plage corse du sud
  • Eglise de Propriano

L’Île de beauté

Classé dans : Sur mes pas | 0

Après l’Andalousie je repars pour une autre région chaude, située dans le bassin méditerranéen entre la France, l’Italie et la Sardaigne. Vous l’avez deviné je parle bien évidemment de la Corse, appelée aussi l’Île de beauté ou Corsica dans la langue régionale. Ici c’est difficile de ne pas savoir qu’on est chez les corses. Le drapeau au visage noir sur fond blanc flotte dans toutes les villes et dans tous les ports. J’en ai dénombré bien plus que des drapeaux français, notamment sur les bateaux. Les villes sont également annoncées en corse et il n’est pas rare de voir cette langue sur les frontons des mairies ou sur les panneaux de rues. Bref, je ne me suis pas trompé, je suis bien sur l’Île de beauté.

Et elle n’a pas volé son nom. Entre mer et montagnes, ses paysages sont magnifiques. Les plages, toutes les falaises et cette eau bleue… J’en ai pris plein les mirettes ! Et j’ai tout mis en boîte pour votre plus grand plaisir. Pour plus de précisions, j’ai atterri dans le sud de la Corse, à Ajaccio. Puis je me suis baladé jusqu’à Propriano, tranquillement. C’est une belle petite ville portuaire avec beaucoup de charme. Les habitants sont chaleureux et accueillants à l’image de ce Jésus aux bras grands ouverts. Car oui les corses sont trés croyants. Une belle preuve est la trés jolie histoire de Sainte-Lucie, la voici :

Oeil de Sainte Lucie« Une jeune fille de la noblesse Syracuse qui obtint la guérison miraculeuse de sa mère atteinte d’une maladie incurable à force de prières répétées à la Vierge Marie. Vouant un culte et une dévotion sans limites à cette dernière, elle s’arracha les yeux et les jeta à la mer pour ne pas être détournée de sa foi et éloigner ses prétendants. Toute entière tournée vers la prière, elle réalisa bon nombre de miracles.
En réponse à cette dévotion, la Sainte Vierge lui rendit la vue et lui donna des yeux plus beaux et plus lumineux (« Ochji belli e lucenti »). »

Le coquillage appelé « Turbo Rugueux »(le nom est moins sympa) symbolise l’oeil de Lucie. D’après les corses, il apporte chance à celui qui le porte. Aujourd’hui, comme vous pouvez le voir à droite, on crée de magnifiques bijoux avec ce coquillage méditerranéen. C’est sur cette belle histoire que je vous laisse.

À bientôt

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.