• Exposition photo punk
  • Exposition photo punk

Exposition photo rock alternatif

Classé dans : Sur mes pas | 0

C’est dans les dédales du marché Dauphine à Saint-Ouen que s’est tenue, pendant quelques semaines, une petite exposition photo des groupes de rock alternatif des années 80 et 90. Si j’y suis allé et que je vous en parle dans cet article c’est que cette mouvance m’a beaucoup plu, par toute l’énergie déployée par l’ensemble des acteurs. Et aussi parce que, en tant que guitariste amateur, tous ces groupes m’ont inspiré. Grâce à eux j’ai pu connaître divers styles, et pleins de mélanges détonants. Que j’ai ensuite reproduit avec des copains en salle de répet’ ou autour d’un feu de joie.

Les photos ont été prises par François L’apatride, à diverses époques du mouvement et dans pleins de salles différentes. On peut aisément capter avec quelle force les groupes se donnaient en concert. Depuis les débuts je parle de groupes mais de qui s’agit-il vraiment ? Voici une liste non exhaustive de tout ce qu’on pouvait écouter il y a quelques années : Les Béruriers Noirs, Ludwig von 88, Les Garçons Bouchers, La Souris Déglinguée, Les Cadavres, Molodoï, Heyoka, Raymonde et les blancs becs, Les Ramoneurs de Menhirs (années 2000), Les Sales Majestés, Pigalle, La Mano Negra… Tous ne sont pas en photo, c’est vraiment dommage. Mais les photos présentes sont saisissantes et captent des moments de fête et de convivialité.

En plus des photos il y a quelques affiches de concerts. De véritables fenêtres sur ce qui se faisait avant. À tous ceux que le graphisme parle un minimum, il est toujours intéressant de voir ce qui a été fait pour s’en inspirer, ou non d’ailleurs. Et pour les amoureux de musique, puisque c’est de ça dont il s’agit, il y avait de nombreux 45 et 38 tours à se procurer. Il y avait de tous les styles, du punk rock évidemment, mais aussi du reggae ou encore des chansons françaises. Un tas de références musicales pour tous ces groupes comme pour les jeunes musiciens. L’un d’entre eux tournait sur le tourne disque, plongeant le marché dans les années 80. « Salut à toi ».

A bientôt

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.